Yennayer un évènement historique : Une civilisation vieille de 2962 ans

L’histoire Amazigh , désigne la période de cette très ancienne civilisation autour de la Méditerranée et du Moyen-Orient et la majorité des historiens estime que l’an zéro est la date symbolique et relative à une civilisation très ancienne, qui est un repère essentiel pour les berbères , Le plus connu des royaumes berbères fut la Numidie avec ses rois tels que Gaïa, Syphax et Massinissa. On peut aussi parler de l'ancienne Libye ainsi que des tribus connues tels que les Libus, et les XXIIe et XXIIIe dynasties égyptiennes, qui en sont issues. Il y eut aussi des expansions berbères à travers le Sud du Sahara, la plus récente étant celle des Touaregs et la plus ancienne celle des Capsiens. Plus réduites, les zones berbérophones d'aujourd'hui sont inégalement réparties dans des pays tels que le Maroc, l'Algérie, la Libye, la Tunisie et l'Égypte. Les langues berbères forment une branche de la famille des langues afro-asiatiques. Autrefois, leur alphabet était le tifinagh, encore utilisé par les Touaregs.

Read more...

Flash-Back sur les musiciens juifs dans l'Algérie coloniale

Entre le milieu du XIXe siècle et celui du XXe siècle, beaucoup d’artistes et d’entrepreneurs culturels juifs marquent le paysage culturel en Algérie.

Ils fondent en quelque sorte un espace culturel pluriel où se profilent à la fois le substrat local (langue, rythmes, traditions, rituels) et les nouvelles perspectives de création culturelle qui agitent le monde. Aujourd’hui, alors que la communauté juive a quasiment disparu de l’espace social et culturel algérien, certaines personnalités, telles Yafil, Lili Bonniche, Lili Labassi, font partie de la mémoire culturelle en Algérie.

Read more...

TÉMOIGNAGE EXCEPTIONNEL DE MAÎTRE ALI YAHIA ABDENNOUR : Ma dernière rencontre avec Abane

De par le rôle qu'il exerça au sein du Mouvement national, comme dans l'organisation du Congrès de la Soummam et l'influence qu'il eut dans la direction de la guerre de Libération nationale, Abane Ramdane demeure un personnage exceptionnel de cette période charnière de la formation du concept d'algériannité. Abane Ramdane continue de susciter des interrogations et d'alimenter le débat sur sa disparition. L'Expression, qui a ouvert le débat autour de Abane Ramdane - les deux entretiens que nous ont accordés Mohamed Méchati et Mohamed Chafik Mesbah, suivis d'un additif de Abane Belaïd - a reçu une très intéressante contribution de Me Ali Yahia Abdennour qui apporte de précieux témoignages sur Abane Ramdane. Yahia Abdennour, voix autorisée s'il en fût, revient jusqu'aux sources de la crise dite «berbériste», qui avait secoué le PPA-Mtld en 1949 avec une onde de choc qui a perduré jusqu'après le 1er Novembre 1954. Ce nouveau témoignage lève le voile sur des aspects méconnus de l'histoire contemporaine de l'Algérie. Il faut espérer que ce soit le prélude à une reconstitution objective de ces pans obscurs d'histoire que le peuple algérien a le droit de connaître pour en tirer les enseignements.

Read more...

Non aux pyromanes de l’histoire et aux adorateurs du veau d’or (RÉPONSE DE BADR’EDDINE MILI À ABDELLALI MERDACI)

Par Badre’eddine Mili, Ecrivain
Si les martyrs Boudjeriou, Hamlaoui, Aouati, Zaâmouche, Kitouni, Mentouri, Boudraâ, Meriem Bouattoura, Kaghouche et, avant eux, El Hadj Ahmed Bey, Benaïssa et Belabdjaoui revenaient, cette semaine, à Constantine et lisaient ce que les pyromanes de l’histoire et les adorateurs du veau d’or écrivent sur leur combat, ils reprendraient, sans doute, les armes pour parachever leur œuvre et laver l’injure faite à leur sacrifice suprême.

Read more...

EN HOMMAGE À MOULOUD MAMMERI : Table ronde autour de "La Coline oubliée"

Mouloud Mameri Par Sadek Hadjeres. C’est d’abord une raison sentimentale, conjuguée à l’aimable insistance de mon ami Arezki Metref, qui m’a amené à revenir prématurément à Paris pour assister à cet hommage. J’ai envers Mouloud Mammeri une dette affective que la vie ne m’a pas laissé depuis si longtemps l’occasion d’honorer.

Read more...

Rencontre avec Pierre Daum autour de son livre “Ni valise ni cercueil”

Briser un faux mythe !

Par : Hana Menasria

“Les Français pensent que le million de pieds-noirs d’Algérie avaient tous quitté le pays en 1962 de peur de se faire zigouiller”, a annoncé Pierre Daum, auteur et journaliste au Monde Diplomatique, lors d’une conférence débat qu’il a animée, avant-hier après-midi, à l’Institut français d’Alger.

Read more...

Larbi Ben Mhidi (1923-1957)

Mohamed Larbi Ben M'hidi (1923-1957), naquit près de Aïn M'lila dans une famille rurale aisée. Il fit ses études primaires à l'école française où il obtint son Certificat d'études, puis entreprit des études secondaires à Biskra. Il travailla ensuite comme comptable au service du Génie civil de Biskra, puis s'installa à Constantine où il fut proche de l'Association des Oulémas et en particulier de Moubarek el-Mili. Ben M'hidi adhéra au mouvement des Amis du Manifeste et de la Liberté (AML) fondé par Ferhat Abbas et participa au congrès de mars 1945. Les massacres du 8 mai 1945 marquèrent sa volonté de poursuivre ses activités clandestines. Il adhéra au Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD) et à l'Organisation Spéciale (OS) à laquelle participèrent également Ben Bella, Aït Ahmed et Mohamed Boudiaf (dont il fut l'assistant). En 1950, vainement recherché par les services de police, il est condamné par défaut à dix ans de prison pour "menée subversive et activité illégale".

Read more...

Liste nominatives des dirigeants de l'Algérie depuis 215 av JC

Cet article est un énoncé de noms, des rois et dirigeants qui ont été à la tête de l’Algérie et ce depuis l’an 215 av J/C , et non pas seulement de l’histoire des dirigeants de la République algérienne moderne.

Il ne faut pas oublier que la civilisation humaine au Maghreb et en particulier en Algérie remonte à des millénaires mais ce n’est qu’à partir de l’Antiquité que cet espace commence à prendre sa forme actuelle en se scindant en régions et peuples. Cette liste, de dirigeants qui se sont succédés à la tête de l’Algérie ont été les premiers artisans de cet état-nation algérien moderne d’aujourd’hui. Telle une Chronique, ces grandes figures ont été un vaste panorama des évènements passés et sont une source indispensable de par la valeur documentaire, que soulève le rôle qu’ils auront joué à travers les millénaires. Ils demeurent, une source de connaissance historique de l’Algérie parfois d’une étonnante crudité, d’où la liste nominative qui suit !

Read more...